top of page
  • Manon Brousseau

Étoile de Noël

Dès le XIVe siècle, les Aztèques utilisaient quotidiennement le poinsettia : ses pigments servaient à colorer le textile tandis que sa sève était réputée pour faire diminuer la fièvre.

 

Selon une vieille légende aztèque, une déesse vécut un chagrin d’amour si douloureux que son cœur en saigna. En tombant, les gouttes de sang imprégnèrent une plante qui se colora alors d’un rouge intense: le poinsettia était né.

 

Une légende religieuse mexicaine donne une autre version. Une enfant souhaitait faire une offrande à Jésus à la veille de Noël, mais n’avait rien à offrir. Elle confectionna alors avec amour un simple bouquet de feuilles. Lorsqu’elle alla le déposer près de la crèche de l’église, un miracle se produisit: les feuilles se transformèrent en de magnifiques bractées d’un rouge vif ! On raconte que c’est depuis ce jour que les poinsettias se parent de leurs plus belles couleurs au moment de Noël.

 

En 1828, Joël Poinsett, médeçin et botaniste, tomba sous le charme de cette plante et la ramena dans son pays. C’est grâce à lui que le poinsettia dépassa les frontières.

 

Joël Poinsett décéda le 12 décembre 1851. En hommage à cet homme, on instaura une journée nationale du poinsettia. Depuis, tous les 12 décembre, il est de coutume de s’offrir ces étoiles de Noël.

 

Renée Montgrain

 

1 vue0 commentaire
bottom of page